Paris : des utilitaires électriques en libre-service pour les commerçants et artisans

Un nouveau service d'autopartage vient d'être mis en place dans les 2e et 3 arrondissements de la capitale. Il est réservé aux professionnels, invités à laisser au garage leur véhicule personnel.

Tous les moyens sont bons pour réduire le nombre de véhicules dans la capitale et lutter contre la pollution. Cette fois, l'idée est de permettre à de petits commerçants et artisans de l'hyper-centre d'abandonner ou limiter l'usage de leur auto personnelle : la ville de Paris leur propose à la place des petits utilitaires en autopartage.

Pour le moment, le dispositif a été mis en place dans les 2e et 3e arrondissements, où les livraisons sont les plus nombreuses. Dix véhicules (dont un frigorifique) sont entrés en fonction : neuf prêtés par Peugeot et Citroën, et un par SymbioFcell (équipé d'un système de prolongation d'autonomie avec pile à combustible). Ils sont répartis dans cinq stations.

Les professionnels intéressés doivent s'inscrire sur le site dédié. Une fois la demande validée, il faut tout simplement réserver en ligne un véhicule. On reçoit alors par SMS un code qui permet d'ouvrir une boîte qui contient les clés et une carte pour débrancher le câble de recharge. Une fois la course effectuée, il faut ramener l'utilitaire à son emplacement.

Jusqu'à 11 € de l'heure !

Le système, nommé « VULe Partagés », intéressera ceux qui se servent occasionnellement d'un véhicule pour effectuer une livraison, d'autant que les prix sont élevés. Trois formules sont proposées, avec des tarifs de l'heure variables en fonction de la formule choisie et du moment de la journée. Le coût de l'heure évolue de 3 à 11 € ! Il y a cependant l'avantage de ne pas avoir l'entretien à sa charge et de ne pas payer une place de stationnement.

Pour l'instant, il s'agit d'une expérimentation. En cas de succès, VULe Partagés sera étendu à d'autres arrondissements.

Source texte : caradisiac.com